vendredi 26 juillet 2013

Une rencontre inattendue


Bientôt un nouveau numéro de Rouzig dans les bacs! 
Avec, grande première, la 1er histoire originale illustrée et écrite par moi!!
(Bon la 1er fois j'avais juste adaptée une version super raccourcie d'Alice au pays des merveilles, ça compte pas!)

La version complète (texte + illus)


 Petit Renard pointa le museau hors de son terrier : c'était le début du printemps, quel bonheur ! Il n'avait qu'une envie, bien que sa maman l'ait mis en garde de ne pas trop s'éloigner : courir, explorer et jouer !



 Il aperçut soudain une petite musaraigne bondir prestement dans les herbes, il ne pensa plus à rien, et se lança dans la chasse ! La petite créature était très rapide, et petit renard faisait de son mieux pour la rattraper, jusqu'au moment ou celle-ci s'enfouit dans un terrier, trop tard ! Petit renard releva le museau et scruta les alentours... Il était perdu !



Il essaya de renifler par terre voir s'il arrivait à retrouver ses traces, comme il avait vu faire sa maman, mais il n'était pas encore assez fort à ce jeu, et il avait l'impression de se perdre encore plus qu'il ne l'était déjà. Il vit soudain comme une sorte de petite colline, dont dépassait de curieuses branches d'arbre... 





Et se dit alors qu'en montant dessus, il aurait une meilleure vue sur les alentours. Il s’approchât et fit un grand bond pour atteindre le sommet :
  • « Ouf ! »
  • « La colline parle ! » S’écriât Petit Renard, effrayé.
  • « Je ne suis pas une colline, je suis un élan ! Dit la grande créature, et que fais-tu ici, Petit ? »


    • « Je suis perdu, dit Petit Renard... Si je ne retrouve pas mon terrier avant que la nuit tombe, j'aurais de gros ennuis... C'est quoi ces branches qui dépassent de ton crâne ? »
    • « Ce ne sont pas des branches, ce sont des cornes ! Lui dit l'élan en riant doucement, si tu es perdu, je peux t'aider à retrouver ton chemin, grimpe sur mon dos et tu auras une bonne vue sur les environs ! »


Petit Renard accepta, un peu réconforté. Et l'élan commença à trotter, c'est vrai que de là-haut on avait une bonne vue, et en deux coups de sabots, le renardeau aperçut sa maison !

  • « Te voilà chez toi Petit Bonhomme, et fais plus attention la prochaine fois que tu t'amuses ! » Lui dit l'élan avec un regard bienveillant.



Petit Renard le regarda s'éloigner dans la forêt, il faisait presque nuit...Comme il était immense et majestueux ! Il rentra ensuite dans son chaleureux terrier, où il retrouva ses frères et sa maman, toute inquiète :


  • « Te voilà enfin ! S’écria-telle. Que s'est-il passé ? »
  • « Tu ne me croiras jamais quand je te raconterais !  Lui répondit le renardeau avec un air malicieux. »



Fin!
Allez, peut-être une autre histoire bientôt! (Si vous êtes sages :D)
Je mettrais bientôt celle-ci en version pdf à télécharger et imprimer.













mardi 23 juillet 2013

dimanche 14 juillet 2013

...Jusqu'aux montagnes du Nord

Bien, mettons court tout de suite aux rumeurs, je n'ai pas aimé "Rebel", le dernier né de Pix..Disney? Je l'ai trouvé extrêmement râté sur pleins de points (notamment la profondeur et la portée de l'histoire), et il n'avait ni le talent d'un Pixar, ni même la magie porteuse d'un Disney, mais ça ne m'a pas empêché de le trouver extrêmement beau sur le plan graphique, et de trouver que Merida, l'héroïne, avait un design superbe...Mais quel gâchis!

Une sorte d'hommage à ce que ce film aurait pû être...:)

(cliquez pour voir en grand)


vendredi 12 juillet 2013

Paw!

Ces temps-ci je réalise pleins de petites illustrations "en speed" comme disent les jeunes, afin de les vendre sur ma boutique, j'ai trouvée un joli papier de création vergé, à l'origine conçu pour les faire-parts, mais j'aime bien détournée! :D

Une illustration en forme d'hommage à une certaine personne qui se reconnaîtra sûrement j'espère et qui devrait apprécier (j'espère aussi! :) )

(cliquez pour voir en grand)


vendredi 5 juillet 2013

Fabriquer son Vinaigre

Mazette! 
Il y a des choses tellement faciles à faire que des fois, je me demande pourquoi on ne les fait pas tous chez soi! Et y avait longtemps que je n'avais pas fais d'article "Didacticiel" depuis celui sur l'abri à insectes

Une fois n'est pas coutume, je suis une fondue du "faire soi-même", mais en même temps, j'ai un petit côté fainéasse...Donc faire soi-même, oui, mais il ne faut pas que ce soit trop compliqué ou que ça prenne trop de temps! (Hélas, une journée ne dure que 12 heures...)

Qu'est-ce que le vinaigre déjà? 
Du vin aigre, et oui! Du vin "tourné" en quelque sorte! Rien de plus, rien de moins. Jadis, le vinaigre était fabriqué par des "maîtres vinaigrier"




Mais en fait le plus gros du travail est fait par des petites bactéries gentilles, du genre "Acetobacter", qui transforme petit à petit le vin en vinaigre, selon un processus plus ou moins long.



Les temps se modernisant et tout allant de plus en plus vite, le vinaigre a commencé à être fabriqué de manière industrielle...Le vinaigre de supermarché est aujourd'hui obtenu par procédé chimique, et non par l'action de la nature.

En quoi c'est dommage? Et pourquoi c'est mieux de le faire à la maison?

C'est dommage surtout parce que le Vinaigre Maison a une somme de vertus et d'utilisations assez hallucinantes, vous aurez un petit aperçu ici :


Ce serait quand même dommage de s'en priver, et surtout de se priver du plaisir inextinguible du "fait-maison"! 

Et alors, comment qu'on fait? 

C'est bête comme chat! (ou chien, selon les préférences)
Tout ce qu'il vous faut pour démarrer c'est :

Un vinaigrier (photo)
Objet très répandu dans les ménages jadis, il tends à être oublié, pourtant ce n'est pas super compliqué à trouver, on peut s'en procurer un chez un particulier qui vend le sien (sur les sites de petites annonces), ou neuf dans une quincaillerie "Old School", notamment pour ceux qui habitent le Sud, chez Maison-Empereur, à Marseille!  


Une bouteille de vinaigre (bio de préférence)
Parce qu'il faut une bonne base de vinaigre déjà fait, chargé de petites bactéries, ça aide pour démarrer! 


Une louche en bois (facultatif)
C'est facultatif parce que normalement les vinaigriers ont un robinet qui permets de prélever son vinaire sans avoir à ouvrir le couvercle, mais le mien fuyait, donc j'ai finis par le boucher et je récolte mon vinaigre "par le haut", là où le bois est important, c'est qu'il ne faut JAMAIS utiliser d'objet en métal dans le vinaigrier, ça tue les bactéries responsables de la formation du vinaigre!

La mère de vinaigre : On dit souvent que pour débuter la fabrication d'un vinaigre, il faut une "mère". La mère c'est une espèce de couche gélatineuse qui se forme à la surface du vinaigre en formation, si vous achetez du vinaigre bio, notamment de cidre, vous avez sans doute déjà remarquez cette couche, à la surface d'un vinaigre qui traîne depuis un moment dans le placard à l'abris de la lumière, ça, c'est la mère!



Par expérience personnelle, si vous pouvez en avoir une par un ami ou par la personne qui vous vendra le vinaigrier, pourquoi pas, mais elle n'est pas indispensable, en outre, vous pouvez vous la fabriquer vous-même, si ça se trouve, votre vieille bouteille de vinaigre en contient déjà une...

 Méthode de fabrication en image 




Dernière recommandation : quand vous ajouterez vos nouveaux fonds de bouteille au vinaigrier, essayez de le faire le plus délicatement possible, histoire de ne pas déranger la mère du vinaigre qui se sera formée à la surface!




mercredi 3 juillet 2013

Let us be Free

Il y a des moments, comme ça, où une illustration surgit d'elle-même sur le papier.
De sa vie propre, elle vous crie "donne-moi vie, donne-moi vie!"
Et il n'y a pas à tortiller, dans ces moments-là, vous savez que ça doit être fait, et vite, sous peine de laisser s'enfuir ce subtil sentiment que vous aviez en la croquant pour la 1er fois...



(Cliquez pour voir en grand)