vendredi 5 juillet 2013

Fabriquer son Vinaigre

Mazette! 
Il y a des choses tellement faciles à faire que des fois, je me demande pourquoi on ne les fait pas tous chez soi! Et y avait longtemps que je n'avais pas fais d'article "Didacticiel" depuis celui sur l'abri à insectes

Une fois n'est pas coutume, je suis une fondue du "faire soi-même", mais en même temps, j'ai un petit côté fainéasse...Donc faire soi-même, oui, mais il ne faut pas que ce soit trop compliqué ou que ça prenne trop de temps! (Hélas, une journée ne dure que 12 heures...)

Qu'est-ce que le vinaigre déjà? 
Du vin aigre, et oui! Du vin "tourné" en quelque sorte! Rien de plus, rien de moins. Jadis, le vinaigre était fabriqué par des "maîtres vinaigrier"




Mais en fait le plus gros du travail est fait par des petites bactéries gentilles, du genre "Acetobacter", qui transforme petit à petit le vin en vinaigre, selon un processus plus ou moins long.



Les temps se modernisant et tout allant de plus en plus vite, le vinaigre a commencé à être fabriqué de manière industrielle...Le vinaigre de supermarché est aujourd'hui obtenu par procédé chimique, et non par l'action de la nature.

En quoi c'est dommage? Et pourquoi c'est mieux de le faire à la maison?

C'est dommage surtout parce que le Vinaigre Maison a une somme de vertus et d'utilisations assez hallucinantes, vous aurez un petit aperçu ici :


Ce serait quand même dommage de s'en priver, et surtout de se priver du plaisir inextinguible du "fait-maison"! 

Et alors, comment qu'on fait? 

C'est bête comme chat! (ou chien, selon les préférences)
Tout ce qu'il vous faut pour démarrer c'est :

Un vinaigrier (photo)
Objet très répandu dans les ménages jadis, il tends à être oublié, pourtant ce n'est pas super compliqué à trouver, on peut s'en procurer un chez un particulier qui vend le sien (sur les sites de petites annonces), ou neuf dans une quincaillerie "Old School", notamment pour ceux qui habitent le Sud, chez Maison-Empereur, à Marseille!  


Une bouteille de vinaigre (bio de préférence)
Parce qu'il faut une bonne base de vinaigre déjà fait, chargé de petites bactéries, ça aide pour démarrer! 


Une louche en bois (facultatif)
C'est facultatif parce que normalement les vinaigriers ont un robinet qui permets de prélever son vinaire sans avoir à ouvrir le couvercle, mais le mien fuyait, donc j'ai finis par le boucher et je récolte mon vinaigre "par le haut", là où le bois est important, c'est qu'il ne faut JAMAIS utiliser d'objet en métal dans le vinaigrier, ça tue les bactéries responsables de la formation du vinaigre!

La mère de vinaigre : On dit souvent que pour débuter la fabrication d'un vinaigre, il faut une "mère". La mère c'est une espèce de couche gélatineuse qui se forme à la surface du vinaigre en formation, si vous achetez du vinaigre bio, notamment de cidre, vous avez sans doute déjà remarquez cette couche, à la surface d'un vinaigre qui traîne depuis un moment dans le placard à l'abris de la lumière, ça, c'est la mère!



Par expérience personnelle, si vous pouvez en avoir une par un ami ou par la personne qui vous vendra le vinaigrier, pourquoi pas, mais elle n'est pas indispensable, en outre, vous pouvez vous la fabriquer vous-même, si ça se trouve, votre vieille bouteille de vinaigre en contient déjà une...

 Méthode de fabrication en image 




Dernière recommandation : quand vous ajouterez vos nouveaux fonds de bouteille au vinaigrier, essayez de le faire le plus délicatement possible, histoire de ne pas déranger la mère du vinaigre qui se sera formée à la surface!




1 commentaire: