lundi 11 novembre 2013

De l'Art et de la création aujourd'hui

...Cela faisait longtemps que je n'avais écris d'articles un peu longs et "coup de gueule", et bien après avoir suivi vendredi dernier tout un colloque sur la vie des artistes aujourd'hui et sur la volonté et la nécessaire "sécurisation" du métier de l'artiste (s'entend qu'aujourd'hui, à l'heure actuelle, les artistes en général, illustrateurs, dessineux BD, etc, n'ont aucuns syndicats pour défendre leurs droits, aucune voix au chapitre au niveau politique, etc.). Et bien je me dis que c'était une bonne occasion, car cela va de paire avec mon changement de vision concernant ma vie professionnelle, changement qui s'est amorcé il y a de cela un ou deux ans, quand j'ai fais mon espèce de "Burn Out" en déclarant que j'arrêtais tout.

"Winter Snooze", Travail de 2006


Mais avant d'entrer dans le détail, remontons un peu en arrière, expliquons un peu le pourquoi du comment, être un artiste, qu'est ce que ça veut dire? Qu'est ce ça signifie que de consacrer sa vie à sa passion dans une société qui semble de moins en moins comprendre le terme d'épanouissement créatif au profit du "profit" pur et simple. 
Des fois j'entends dire qu'être un artiste, ça ne vaut rien, qu'après tout ce n'est pas une activité (sans parler de métier hein, faut pas exagérer!) qui crée des ressources de première importance : nourriture, fringues, etc. Pourtant à mon sens rien n'est moins vrai, après tout, on dessinait déjà au fond des cavernes, non? Et de tout temps, même des plus difficiles, même en temps de guerre, les artistes ont toujours été là, pour faire vivre leur passion, pour partager et aider les autres à voir autres choses que la grisaille et des fois l'horreur du quotidien, donc non, un artiste ça ne sert pas à rien, loin de là.

"Fourrure d'Argent & Flocons blancs"
Travail de 2007, vendu il y a peu sur ALM

Mais je ne veux pas rentrer dans un grand débat ni faire un article de trois plombes (trop tard!), d'autres le font bien mieux que moi. A la place, je vais plutôt raconter l'histoire d'un point de vue personnel, de ce que signifie mes choix de vie à moi. 
Je dessine depuis l'âge de 4 ans environ, c'est très tôt que je décidais que ce serait mon métier plus tard, malgré les mises en garde de mes parents, qui bien entendu savaient que ce serait une vie "dure" (enfin cela dit je ne me plains pas), mais quand on est têtue comme moi, on écoute pas ce genre de conseils. Heureusement d'ailleurs qu'il y a des gens au tempérament assez tête de mule pour ne pas écouter, sinon il n'y aurait plus de musiciens ni de dessinateurs, ni même d'acteurs ou autres, car je connais peu de parents capables de conseiller ces voies à leur enfant!

"Route du renard" - 2008

Faisons une petite avancée rapide dans le temps, à la fin de mes études, je décidais de me lancer d'un pied ferme dans le milieu professionnel, mais être dessinateur, c'est vaste, alors quel métier en particulier? Illustrateur me semblait être une voie naturelle pour moi, aimant le livre et ayant la volonté de faire vivre des histoires (car j'ai toujours la tête pleine d'histoires voyez-vous...)

Pendant des années je me suis donc lancé à la conquête des éditeurs, avec un optimisme et une opiniâtreté très consommatrice d'énergie, et malgré les portes claquées au nez, d'arnaques en tout genre...Je ne deseperais pas, après tout, ne lit-on pas à droite et à gauche sur les sites et blogs, y compris le mien, qu'il faut se décarcasser à mort pendant des années pour espérer vivre de l'illustration?



"Cortège de l'Automne" - 2009


Seulement aujourd'hui je pense que j'ai atteint mes limites de ce côté là, je veux dire, dans cette quête sado-maso de l'éditeur miracle, celui qui me lancera, sortira une série de livres avec moi, m'aidant à m'améliorer sur chacun, etc. De ces centaines d'éditeurs démarchés 2, 3 fois par an pour n'avoir que 4 ou 5 malheureuses réponses. Un combat permanent, Miroir aux alouettes qui demande toujours plus de sacrifices pour de moins en moins de rémunération, auquel je ne crois plus, plus dans le monde de l'édition tel qu'il est aujourd'hui en tout cas.
Bien sûr, heureusement, il y a quelques éditeurs avec lesquels je travaille depuis plusieurs années maintenant, et qui sont très honnêtes et avec lesquels c'est un vrai plaisir de travailler (Rouzig, Mine, etc.), ce qui est dommage c'est qu'ils deviennent presque l'exception qui confirme la règle.

De plus, je ne me sens pas trop faire partie de la cohorte des illustrateurs à la mode voyez-vous, les éditeurs également me le font bien sentir, qu'avec mon style à la peinture tradi, je suis en dehors des clous, en dehors de leur sempiternelle "ligne éditoriale", que tout cela c'est vieux et dépassé...
Oui, j'oserais qualifier mon style et mon univers d'intemporel, car ils n'appartiennent qu'à moi, ne sont le fruit que de ma propre vision et inspiration et non l'assujettissement à une mode passagère, je ne me sens pas trop faire partie du monde de l'édition car j'ai quelque chose à dire et à exprimer, dans un univers professionnel où on nous demande de plus en plus de "la fermer" et d'être de pauvres exécutants.

"Leaf Dance" - 2010


Qu'à cela ne tienne, puisque j'en ai marre de me fatiguer avec eux, puisque je suis loin d'être la seule à en avoir marre aussi (croyez-moi qu'après en avoir discuter avec beaucoup de professionnels du milieu en salons et autre, tous en ont "ras la patate" au bas mot), puisque j'estime que je me suis assez décarcassée pour pas grand chose (7 ans quand même ça commence à faire), et que je trouve que franchement, devoir modifier son style pour correspondre à une mode qu'on arrive pas à saisir, c'est délétère pour la créativité. 
Je réfléchissais donc au moyen de continuer à gagner ma vie avec mon art (parce qu'arrêter de dessiner et de créer ce serait juste arrêter d'être moi) d'une autre manière, sans plus avoir trop à me traîner devant les éditeurs, à supplier qu'ils consultent mon book, à supplier pour qu'ils me paient, ou pour qu'ils veulent bien ne pas m'arnaquer dans mon contrat.

"Winter Morning Glory" - 2011

Tout ça c'est pas une vie, on est d'accord, et peut-être qu'après tout suis-je plus "artiste" qu'illustratrice au final? 
Voilà donc où mes pas me mènent, j'en avais déjà parlé très succinctement dans un autre article, mais plus le temps passe et plus cette voie me semble la meilleure, et qui m'aidera là-dedans? Et bien je vous le donne en mille : c'est vous!

Car chers lecteurs, s'il y a bien une chose que j'ai remarqué durant ces 7 années de travail très enrichissantes au niveau personnel (à défaut du niveau pécunier), c'est qu'un de mes côtés favoris de ce boulot, c'était les salons du livre! Pourquoi? Parce que c'est à ce moment précis que je pouvais voir l'accueil des gens sur mon univers, voir que ce que je fais pouvait toucher au coeur, inspirer, faisait du bien, et je dois dire que c'est bien l'une des raisons principales pour lesquels je fais ce que je fais : partager, faire rêver, une partie de ma raison d'être!

"Mother" - 2012


C'est donc avec bonheur et un enthousiasme renouvellé, rasséréné, que je me tourne vers la création, la customisation d'objets du quotidien, la réalisation d'expositions (pour les galeries qui voudront bien m'accueillir), les marchés de créateurs, etc.
Je fais un petit encart pour préciser à certains qui ont mal compris : non,non,non, je n'arrête PAS mon activité, au contraire! Je m'inscris juste plus en tant qu'"artiste libre" qu'en tant qu'illustratrice, cela veut dire un contact plus direct avec le public, puisque je vendrais directement mes productions! :)

Mais si j'écris cet article, c'est aussi pour faire passer un petit message :
On ne dira jamais assez qu'aujourd'hui, c'est plus par vos choix d'achats que vous votez et transformez le monde qu'avec les bulletins politiques, aidez les artistes et les artisans en leur octroyant cette année, par exemple, une toute petite partie de votre budget de cadeaux de Noël, pour des présents originaux et uniques et surtout en faisant des achats qui font sens! C'est permettre à des gens comme moi de continuer à vivre et à vous faire profiter de l'enchantement qu'ils essaient de dispenser au monde (qui en a toujours eu besoin), à terme si tout le monde s'y met, comme pour le financement participatif de livres ou de BDs, cela permets à des gens qui ont une vision un peu différentes des carcans dans lesquels s'enferme l'édition aujourd'hui, de s'exprimer!

Voilà, c'était juste pour dire, en cette belle matinée d'automne ensoleillée (enfin je ne sais pas pour vous, mais ici, fait beau). Car je croirais toujours en vous et à votre capacité à choisir autre chose, qu'aux éditeurs-commerciaux qui passent leur temps à nous servir la même soupe en nous prenant pour des boeufs.
Pour tout cela, toutes les rencontres passées et à venir, les compliments qui m'ont fait avancer, les baffes aussi, les yeux petits et grands qui brillent à la vue de mes petits poilus s'égaillant dans la neige, et le soutien passé et futur de ceux qui voudront bien mettre quelques deniers dans mes créations et celles des autres, dans tout ce qui vous paraît beau et a illuminé votre journée,
Un grand MERCI!

"Dawn Already?" - 2013

(Nom d'un chien, elle aurait pas écrit tout ça juste pour nous dire "achetez mes trucs là!" des fois?? :D)

10 commentaires:

  1. Bonjour,
    j'aime bien me promener de temps en temps dans votre blog, j'aime beaucoup vos petits animaux! Je trouve vraiment dommage que cela ne marche pour l'illustration, vous avez du talent! Tous mes voeux de réussite pour votre nouvelle direction, je penserais à vous pour des cadeaux!
    marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie,

      Et merci pour votre commentaire, je suis loin d'être la seule personne à avoir un peu de talent qui ne marche pas dans l'édition, hélas...Un syndrôme des nouveaux modes de sélection des éditeurs, qui avant même d'avoir vus votre book, veulent savoir combien de livres vous avez vendus...Mais bon! Le merveilleux internet fait que l'on peut de plus en plus diffusez ses travaux sans devoir passer par eux...Alors profitons-en! :)

      Supprimer
    2. Ouf haha j'ai eue peur en commençant a lire ton article, j'ai bien cru que tu allais arrêter de dessiner tout court! :) Pour être honnête, cela fait plusieurs années que je garde un œil sur ton blog. Tu ne devrais pas désespérer de pouvoir être éditer. Ce n'ai jamais facile et souvant ça tiens a de la chance.
      Peut être devrais tu essayer d'autre approche. Toujours tradi si tu aime bien! :) La bd, la gravure peuvent aider :)
      Amicalement
      Tanuksan

      Supprimer
    3. Je n'arrête pas non, jamais de la vie! J'arrête juste de me décarcasser à démarcher 100 ans pour avoir 3 réponses d'éditeurs...Quant à la BD, c'est exactement pareil hélas, beaucoup de temps investis dans pas grand chose, et je sais, j'ai déjà deux BDs de publiées! (Plus un projet qui aurait put mais quand j'ai vus ce que me proposait l'éditeur niveau tarifs...sans commentaires!) :)

      Supprimer
  2. Gros bisous à toi , bon courage , tous mes vœux de réussite !
    Moi aussi je vais faire un changement RADICAL dans ma vie : on déménage début janvier en ....Bretagne ! Nous allons habiter dans une maison dans la vieille ville de Dinan , avec .....une espace atelier pignon sur rue ! ( Et une rue où il y a plein d'artistes et artisans !)Si j'arrive à vendre régulièrement quelques tableaux je pourrai enfin laisser tomber des illustrations qui me mangent mon temps et ne me rapportent clopinettes , zut , la vie est trop courte !!!!
    Une fois installée et si ça marche bien ....je t'inviterai volontiers à exposer chez moi !
    Ta copine Capucine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wahoo Capucine, merci de passer ici! C'est extra ce que que tu comptes faire là dis moi, puis la Bretagne, il paraît que c'est vraiment pas mal sur pleins de points (des gens au caractère bien trempé j'ai cru voir...ça va plutôt bien avec toi! :D)

      C'est quand même bête de voir qu'en fait, on est plutôt contents d'envisager l'idée de se séparer des éditeurs, alors qu'au départ, ils devaient être en quelque sorte nos "amis", enfin du moins les gens qui nous aiderait à diffuser notre talent...Quel revirement un peu grotesque...mais bon! Ce que tu fais est tellement beau, que je te souhaite très fort plein de succès! N'hésites pas renseigner ce que tu as à vendre quelque part sur un site ou ton profil, il se pourrait que ça m'intéresse! ;)

      Supprimer
  3. Salut mon amie !
    Ton courage, ta sensibilité, ta créativité, ta ténacité et ton authenticité te permettent d'explorer une nouvelle voie. Tu restes entière mais tu t'adaptes. Tes dernières créations en pâte fimo sont extra, vraiment touchantes ! Je te souhaite un chemin empli de lumière. Je partage sur fesse de bouc !

    RépondreSupprimer
  4. Ah non arrête pas ! Et je pense que beaucoup on envie de faire vivre les artistes et les artisans... Mais je suis sur le cul qu'ils disent que ton style de dessin est dépassé. Peut être parce que je viens de la vieille école, mais je préférerais offrir à mes enfants des livres avec ton style de dessins que ceux qu'on trouve sur le marché qui souvent pour ma part se ressemble et dsl sont moches...
    Et puis moi, j'aime prendre mon thé dans la tasse customisée que je t'avais acheté... Elle fait fureur et des fois, j'aimerai bien en avoir d'autres :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol, beh ça tombe bien, je m'y remets à la peinture sur tasse! :D

      Faut suivre ma boutique de près alors, y en aura surement quelques uns (en gré s'il vous plait!) pour Nouwel..:D

      Supprimer