jeudi 19 décembre 2013

Hubert, l'ours qui n'aimait pas Noël

Après la couverture, il est temps de passer aux illustrations intérieures non?

Et avec l'histoire s'il-vous-plaît!
Histoire de faire une petite note explicative, les histoires que j'écris pour Rouzig n'ont pas vocation à être de grandes histoires avec une maîtrise narrative de folie, ce sont de petits textes très simples et basiques destinés à être traduit en breton pour l'apprendre ensuite aux enfants en école. Le nombre de signes étant très limité, J'aime raconter des histoires et les mettre en images, j'écris donc tout simplement ce qui me plaît d'illustrer en général, je garde les textes plus complexes pour d'autres magazines ou même les albums!

Bref, tout ça pour faire une petite note sur mes débuts en tant que "raconteuse", jusqu'à maintenant j'estimais que ma spécialité restait l'illustration, et je trouve que beaucoup trop de gens sans réel talent écrivent aujourd'hui et se lancent dans l'édition jeunesse en se disant "Oh des histoires pour les enfants ma foi! ça doit être facile à écrire!", rien n'est moins vrai je dirais...Pour bien écrire des histoires pour les enfants, il faut un coeur d'enfant certes ET un cerveau d'adulte, capable d'analyse, m'est avis...Ah oui et aussi un talent pour l'écriture, cela va sans dire! Bref jusqu'à maintenant je ne me sentais pas "digne" de manier la plume, mais certains éditeurs ont l'air de m'encourager à persévérer dans cette voie...Sophie saura-t'elle manier la plume en plus du crayon et du pinceau? Ce qui serait outrageusement génial quelque part non? Ecrire sur ce qu'on aimerait dessiner, dessiner sur ce qu'on aimerait écrire...Réponse dans les années à venir, Messieurs, Dames!

Et en attendant, voici Hubert et son texte :



Hubert, l'ours qui n'aimait pas Noël


Hubert est un gros ours brun, il vit seul dans sa grotte au fond des bois, content que personne ne le dérange. Sauf que chaque année, c'est pareil : dès qu'il commence à neiger, toujours à la même date, tous les animaux de la forêt préparent Noël. Les sapins sont décorés, on allume des feux au coin des cheminées, on prépare des gâteaux tout chauds, des chocolats et des bons repas, Beurk ! « Très peu pour moi ! », se dit Hubert. Tout ce qu'il veut en hiver, c'est dormir ! 


 

Il sait que le Père-Noël viendra avec des cadeaux, mais il s'en fiche ! Couché sur son gros lit de branches, Hubert ronfle, dehors la neige tombe doucement et le réveillon approche. Alors qu'il rêve d'une dinde bien dodue, l'ours entend du bruit devant sa grotte, il ouvre un œil et se relève, de très mauvaise humeur ! En sortant il s'écrie :

-  « Non mais qu'est ce que c'est que ce vacarme ?! Il y a des ours qui essaient de dormir ici ! »


Il baisse la tête et voit un groupe d'enfants lapin et castor :

« Pardon Monsieur l'ours, mais nous avons reçu une lettre du Père Noël, il a cassé son traîneau et ne pourra pas venir cette année ! »
« Ce n'est pas mon problème ! Répond Hubert, je voudrais juste un peu de silence! »




Il rentre se recoucher...Il se tourne et se retourne mais n'arrive pas à s'endormir, car Hubert a le coeur bon et surtout, une cloche magique ! Celle de Rodolphe, le renne au nez rouge, avec qui il est ami d'enfance. 




En trois tintements, le renne apparaît dans un nuage argenté, et Hubert lui demande alors un service...



Le soir de Noël, alors que tout le monde semble triste, un grand « Ho, Ho, Ho ! » retentit dans la forêt. Surgit alors un Père Noël immense et tout poilu, accompagné d'un renne au nez rouge lumineux. Il porte une énorme hôte sur son dos, et lorsqu'il la pose à terre, un tas de magnifiques jouets et de délicieuses friandises apparaît ! Tout le monde se précipite vers lui, et la magie et la joie de Noël illuminent à nouveau le visage de chacun !


 
 Fin!





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire