lundi 31 mars 2014

Et encore un coup de gueule...

...Un!
Oh je sais que vous appréciez mes coups de gueule en général, bande de petits sagouins ! :D

Alors ça tombe bien, aujourd'hui j'vais vous faire plaisir, parce que figurez-vous que j'ai un gros, non, un énoorrmme coup de gueule à pousser après une expérience assez particulière que j'ai faite il y a quelques jours...Et une fois n'est pas coutume, je vais y aller les deux pieds dans la semoule !




 "Mais que s'est-il donc passé??" Allez vous me dire avec de gros yeux emplis d'excitation !
Et bien, il y a quelques jours, j'étais invitée par le conseil général de Marseille pour participer au "CAC Arts Visuels 2014", comme son nom ne l'indique pas, c'est un jury qui se réunit tout les ans pour se pencher sur un peu moins de 80 dossiers "artistiques" et sélectionner ceux à qui on a envie d'octroyer un budget pour la réalisation de leur projet "artistique".

Bien, là vous êtes en train de vous demander pourquoi je mets des "" chaque fois que je cite le mot "artistique"? Bien c'est tout simplement parce qu'après avoir vu les rouages à l'intérieur de la monstrueuse machine, l'envers de l'indicible décor, le fond de la boite de Pandore...OUI, je vous le dis tout net mesdames et messieurs : je crois que je ne comprends rien à l'"Art" et que de ce fait, je ne dois pas être une "artiste"!

Faire un coup de gueule là dessus, ça me semble gonflé, parce que vous savez quoi ? Ces milieux-là sont extrêmement fermés en général, c'est pas pour rien que malgré le fait que je sois illustratrice, je n'avais jamais entendu parler d'une quelconque bourse régionale pour des projets artistiques.Naïvement voyez-vous, j'étais heureuse d'apprendre que ça existait, on m'invitait dans le jury en plus, ça ouvrait un peu le champ des possibles, ça faisait venir quelqu'un avec une vision fraîche et différente, j'étais optimiste! Mais après ces 3 jours, je me dis qu'il va falloir taper un très très grand coup dans la fourmilière pour que ça change, et que je me dois de partager tout ça avec vous. J'ai BESOIN de le partager ! :D




 Bien, je vous ai fais du teasing là, j'ai fais monter la barre du suspense, et maintenant qu'il est temps d'en venir au fond du problême, je ne sais pas par où commencer...

Déjà par dire peut-être que j'ai eu des cours d'histoire de l'art à l'école (4 heures d'un coup le mardi après-midi, youpi, youpi!), que je travaille dans le milieu de l'Art Visuel, que donc je "croise" tout les jours les créations des autres, parce que j'aime mon métier, j'aime l'art, j'aime le beau! Je ne sais plus si c'est le Dalaï Lama ou un célèbre écrivain français qui disait "le beau a sa raison d'être en soi", la beauté ne sert à rien diront certains, mais vous imaginez une vie entière sans beauté d'aucune sorte? On pourrait tous direct acheter une corde...

Donc c'est histoire de dire que Bibi quand même, elle a une certaine culture visuelle, un petit "oeil" d'artiste en quelque sorte, et je dis ça sans prétention aucune hein.
Mais bizarrement, je ne vais quasiment jamais dans les musées...Je crois que la dernière exposition que j'ai faite, c'était Alphonse Mucha à Montpellier (superbe au passage!). Bizarre pour une illustratrice de ne pas passer son temps dans les musées comme tant d'autres artistes...

La raison est simple, l'Art a évolué, oui, on est passés au fil des ans et des siècles de Michel-Ange à Marcel Duchamp (un urinoir signé et exposé), le dessin? Aux chiottes! La sculpture? Aux chiottes! La peinture? Aux chiottes !
L'Art moderne aujourd'hui, celui qui s'expose en galerie, ça n'a plus rien à voir avec la fonction basique, bête, tout au mieux artisanale, de bien dessiner ou de bien peindre ou de bien sculpter. L'Art, faut que ce soit du concept, du nébuleux, de l'intellectuel...L'Art c'est un gars qui empile des parpaings pour exprimer l'insoutenable légèreté de l'être, qui expose de la moquette arrachée pour métaphoriser la vacuité de l'existence !



...Voyez où je veux en venir, au fait que moi, j'ai été larguée en chemin, au fait que moi cet art-là, j'y comprends rien, et je n'ai pas envie de le comprendre à dire vrai. Car je suis quelqu'un de simple qui aime le beau et l'émotion. Je trouve qu'une oeuvre, c'est comme une blague : si tu dois l'expliquer c'est qu'elle est râtée.
Bien sûr je ne mets pas toutes les galeries dans le même sac, certaines ont le parti-pris d'exposer du beau ET du moderne, bien sûr quand je parle de beau, je ne parle pas d'un tableau d'un champ de lavande copié-collé qu'on voit partout sur les marchés d'art en Provence ou de peintures de la tour Eiffeil vendues à Montmartre, reproduit des centaines de fois dans des ateliers chinois...

Une peinture n'est pas qu'une représentation bête et méchante de la réalité, il faut qu'il s'en dégage quelque chose, qu'elle raconte une histoire, bref du beau oui, mais pas du ringard!(je n'ai rien non plus contre l'abstrait d'ailleurs)

Et donc pendant les trois jours de délibération, qu'ai-je vu passer dans les dossiers à sélectionner? Et bien tout ce que je citais plus haut, tout ce que je déteste, tout ce qui, pour moi est une vaste mascarade dans l'art d'aujourd'hui : des photos bizarres, des mobiles conceptuels, des vidéos de tout et n'importe quoi...Est-ce que j'y ai vus des dossiers d'illustrations, d'artbooks, de BDs? Certains demandaient des subventions pour des expos, je vous apprends qu'en Suisse, tout à côté, il y a John Howe qui habite, c'est juste l'un des plus grands illustrateurs de notre époque, a-t'il eu droit à une exposition dans les plus grandes galeries françaises? (je ne tiens pas compte de Paris bien entendu, j'en ai ras le bol que tout se passe à Paris)
Alors que je suis CERTAINE qu'un artiste pareil, les gens se presseraient pour voir ses oeuvres, réponse : NON!

Pendant ces trois jours, et c'est ce qui était le plus douloureux pour moi, c'est que j'étais entourée de gens dont la sensibilité, le milieu représentait tout ce qui m'emmerde aujourd'hui dans l'Art Contemporain : de l'intellectualité boursoufflée, qui chie sur tout le reste (y compris l'illustration et la BD, qui pour ces gens-là, sont très très loins d'être de l'Art, faut pas déconner hein). Je me sentais comme un Mickey tout frais débarqué, ah oui la fraîcheur de regard, elle y était, mais à 7 contre 1, comment voulez-vous faire passer votre avis?

Ce que j'y ai vu, c'est le milieu vieillissant, moisissant, de gens qui sont conditionnés à aimer une seule sorte de choses et qui crachent sur le reste...
A la limite, on s'en fouttrait me direz-vous, laissons ces gens aimer ce qu'ils aiment! S'il n'y avait pas un gros soucis : c'est que ce sont précisement ces gens-là qui contrôlent ce que vous voyez dans les galeries, c'est que ce sont ces gens-là qui vous disent :




C'est précisement l'état dans lequel je me sentais quand je regardais tout ces dossiers en cherchant déséspérement quelque chose de beau, quelque chose que je comprendrais, qui me ferait ressentir un truc, quelque chose de frais...Peine perdue! Tout est saturé par ces trucs qu'on veut nous faire passer pour de l'"Art", on verrouille soigneusement les entrées d'ailleurs, parce que comme vous pouvez vous en doutez, il y a beaucoup d'argent qui circule...Et le plus triste, c'est que beaucoup d'autres artistes, illustrateurs et dessinateurs BD crèvent littéralement de faim.




Alors moi, j'ai décidé de dire "NON", j'ai décidé de dire haut et fort que j'en ai marre de cet Art, que je trouve ça "MOCHE", oui, osons les grand mots! Libre à certains d'aimer, mais est-ce que ça justifie le fait qu'aujourd'hui on n'ai plus QUE ça? Que les artistes illustrateurs, dessinateurs BDs, sculpteurs, soient réduits à l'état de quasi-clodos car ils n'arrivent plus à vivre de leur art, alors que des millions d'euros circulent par ailleurs ?

Ce que m'a inspiré cette expérience, c'est que cela illustre un gros problème qui ne touche pas uniquement l'Art dans notre société, mais plein d'autres choses pour ce qui est de la répartition inégale des richesses...Mais puisqu'on est sur le blog d'une illustratrice, on va rester là-dedans.

Dans la position où j'étais à ce moment là, c'était peine perdue, mais est-ce sans espoir? J'aurais tendance à dire que non, bien au contraire (et parce que je suis profondément optimiste!), c'est à cela que sert cet article :

Amis illustrateurs, dessinateurs BDs, sculpteurs, et même, ouvrons les champs du possible, oui! Artisans, céramistes, ébénistes, et d'autres encore qui expriment leur art humblement, oui je vous considère tous comme des artistes !

Qu'est ce que j'aimerais voir dans l'avenir à nouveau le beau, et pourquoi pas même le beau couplé à l'utile à nouveau, comme on le voyait dans l'Art nouveau qui a laissé tant de traces dans l'architecture. Ce n'est qu'une vision personnelle, mais c'est là que réside l'avenir de l'Art selon moi, j'en ai marre de voir des sculpture en fer forgé géante complétement abstraite et tordue, j'en ai marre de voir des "carrés blancs sur fond blancs", j'en ai marre que le savoir-faire qu'on développe pendant tant d'années pour arriver à être meilleur soit complétement méprisé et dévalorisé. Peut-on considérer que l'Art aujourd'hui a évolué, alors que ces milieux restent verrouillés dans cette vision "bullshitesque" de l'Art à la Duchamp, alors qu'il y a autour de nous des milliers de jeunes artistes aux inspirations aussi diverses que variées?

Ce qu'il y a de beaux aujourd'hui dans l'art, c'est que toute les frontières de temps et de mouvement ont explosé pour laisser la liberté totale à chacun de mélanger dans ses influences Raphaël et Hayao Miyazaki, Mucha à Michëal Turner...Créant ainsi quelque chose d'inédit, de beau, d'expressif, c'est cela que je veux retrouver dans l'art, je veux avoir à nouveau envie d'entrer dans une galerie, de payer pour une exposition, et en ressortir avec l'envie de dessiner et de m'inspirer de ce que je viens de voir.

Notons que le problème en question est entièrement français, outre-atlantique par exemple, je suis sûre qu'un artiste de comics très connus n'a aucun mal à se faire exposer!
Etant bien placée pour mesurer à quel point il est difficile de vivre de son art aujourd'hui, malgré le talent qu'on peut développer et qui demande du travail, je voudrais ainsi faire passer ce message aux artistes qui liront ce blog.

Faites des projets, présentez-les! Dans quelque région que vous soyez, il y a des bourses, il y a des aides à la création, battons-nous pour les dévérouiller! Pour faire changer cette vision unilatérale à la con, ce n'est qu'en envoyant des dossiers en masse que ces institutions seront forcées de faire gaffe à nous! (et en étant invités dans les jurys aussi! :D)

Pour ceux qui sont intéressés, je vous ferais passer le lien du dossier du Conseil Régional, évidemment pour cette année c'est râpé, mais pour l'année prochaine, banco! Il faut déposer les dossiers vers la fin de l'année, et vous pouvez toujours m'envoyer un mail si vous désirez en savoir plus.

Voilà, il est temps de clore cet article, je ne peux qu'espérer que vous l'apprécierez et le partagerez, j'vais peut-être me faire griller au Conseil Régional cela dit, mais j'aime vivre dangereusement! :D



5 commentaires:

  1. Personellement, j'ai toujours était contre le principe qu'il faille un texte pour expliquer ce que tu es sensé voir...

    RépondreSupprimer
  2. oh sophie comme je me sens moins seule....je conçois qu'on puisse aimer ces sculptures informes, ce tripotage de neurones, pour ma part j'y suis rarement sensible, (mais ça m'arrive d'aimer, juste pour la beauté de l'objet) mais parfois j'ai l’impression que si tu ne fais pas du conceptuel alors tu n'es rien où inintéressant, et je trouve ça navrant... l'AAAArt semble être devenu un courant et non un "qualificatif"... mais on ne peut pas comprendre , c'est de l'AArt! En tous cas j'admire tout envie de faire bouger tout ça et tu a raison, il y a surement un début de moyen quelque part...
    Pascale
    pascale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est loins d'êtres les seuls à mon avis, mais beaucoup de gens se taisent! C'est comme le syndrôme de la personne qui crient "au feu", les autres voient rien, mais ma foi ils crient aussi "au feu", là on dit aux gens que c'est génial d'exposer de la moquette déchirée, et ma foi pour ne pas se sentir bête ou à contre-courant, on dit "oh oui c'est génial!".

      Le principal soucis est la surabondance de cet art dans le milieu de l'Art aujourd'hui, à tel point que nous, dessinateurs, sculpteurs, on s'en sent complétement exclus, on est même regardés de très haut par tout ce milieu d'ailleurs. On n'arrive plus à vivre correctement, personne nous aide, on nous rétorque qu'y plus de sous, alors qu'il circule un fric incroyable dans ces milieux par ailleurs! Mais c'est sur qu'à coté d'eux on est des petits joueurs, des gagne-petits : je vends une illustration originale 150 euros, je serais curieuse de voir le prix de ces fameux "carrés blancs sur fond blanc" pour donner dans la caricature. C'est cette écologie malsaine qu'il faut tenter d'assainir un peu, à notre niveau, ce n'est pas juste qu'on galère toute notre vie comme des fous alors que d'autres soient ainsi aidés et privilégiés, c'est de l'Art de friqués pour gens friqués, et ça me gonfle perso, voilà! :D

      Supprimer
  3. BRAVO!
    Et bisous d'une autre dinosaure (capucine)

    RépondreSupprimer